La Compagnie Triple A est née à Lille sous l’impulsion d'Aurélien Ambach Albertini en 2013, l'année où la France a perdu son dernier Triple A auprès des grandes agences de notations. 

La Compagnie Triple A est né de la crise, une crise qui n'est pas seulement une crise économique, mais aussi une crise écologique et idéologique.


Lucide quant aux catastrophes à venir liées au réchauffement climatique et à l'épuisement des ressources de la planète, La Compagnie Triple A tente comme dirait Antonio Gramsci de «tempérer le pessimisme de sa lucidité par l'optimisme de sa volonté ». de faire du théâtre afin de pousser un cri intelligible, crier à la fois notre angoisse face à l'avenir en même temps que notre joie d'être au monde. 


Éclectique, La Compagnie Triple A présente un travail sur « La Ville » de Paul novembre 2013, puis travaille avec l'Eglise de la Très Sainte Consommation, et prépare actuellement un projet intitulé « Rien de Trop ! » sur les Fables de Jean de La Fontaine en cherchant à chaque fois de nouveaux rapports scène-salle.